Comment aller de Moorea à Bora-bora ?

23

Comment puis-je me déplacer d’une île à l’autre en Polynésie ? Vous préparez votre futur voyage en Polynésie française, avez-vous déjà une idée des itinéraires sur place ? Avez-vous acheté vos billets d’avion pour la Polynésie ? Voulez-vous faire Tahiti Bora Bora en bateau ? Vous cherchez à savoir comment vous déplacer d’une île à l’autre en Polynésie ? Cette page est pour vous ! Je vis en Polynésie depuis près de 3 ans maintenant. Je suis donc très bien placé pour savoir comment me déplacer entre les îles de Polynésie. Parce qu’il est vrai que dès qu’on commence à planifier un itinéraire à travers la Polynésie, les choses deviennent rapidement un casse-tête. Et oui, 5 archipels, 118 îles dont 47 desservies par avion, d’autres uniquement par bateau,

Voici donc un bref topo sur le différentes possibilités.

A découvrir également : Où se trouve Bora-bora sur la carte du monde ?

Déplacement d’île en île lors d’un voyage en Polynésie française

Que les choses soient claires dès le départ, presque tous les gens voyagent principalement en avion, même si c’est loin d’être économique (si l’on regarde la distance parcourue…). Mais c’est comme ça que ça se passe. C’est le plus simple. J’en reparle plus bas, mais il est possible d’envisager de louer un voilier à Tahiti pour découvrir l’île et les archipels environnants.

Voyage aérien dans les îles de Polynésie

À l’exception de quelques compagnies privées (que vous n’avez pas les moyens de payer) de toute façon !) , tout le trafic aérien est effectué par la compagnie aérienne locale Air Tahiti. Arriver en avion, c’est souvent quelque chose sur les îles. Regardez l’arrivée sur l’île de Maupiti le mois dernier ? Les îles sont donc accessibles dans tout le pays, quelques fois par jour (Bora, Raiatea, Huahah ine, etc.) et d’autres seulement une fois par semaine (certains ont perdu des atolls des Tuamotu). La carte ci-dessous présente l’ensemble du réseau de la compagnie aérienne. Par exemple, la distance jusqu’à Tahiti Bora Bora est d’environ 250 km, pour une heure de vol.

A voir aussi : Quelle est la monnaie de la Polynésie française ?

Pour votre part, lors de la préparation de votre itinéraire sur le territoire, la seule chose que vous avez à faire est de choisir les îles que vous souhaitez visiter et d’organiser un horaire en fonction des vols disponibles entre les îles.Il y a sur le site Web d’Air Tahiti, une page des vols mis à jour en Polynésie.

Je vous conseille également de préférer acheter vos vols vers les îles sur le site Web de la compagnie (ou dans une agence sur place) plutôt que sur un comparateur. En effet, certains tarifs spéciaux (« bleu » = moins cher) n’apparaissent pas sur comparateurs…

Pass Air Tahiti

Pour ceux qui souhaitent découvrir de nombreuses îles d’un même archipel, l’entreprise propose des Pass par archipels. Ces derniers sont très avantageux et très économiques . C’est clairement le meilleur moyen de visiter de nombreuses îles et d’économiser de l’argent.

Voici les pass proposés par l’archipel par l’entreprise : Les prix varient entre 250 € (pour le Moana Pass par exemple à environ 700 € pour un Pass Marquises). Jetez un œil aux conditions générales des Pass (28 jours de validité, 1 visite par île max, pas de laissez-passer pour le bébé de moins de 2 ans, etc.)

C’est clairement la carte à prendre si vous êtes sûr de visiter 4 archipels lors de votre voyage sur le territoire.

10 conseils en résumé concernant les voyages en avion en Polynésie

  1. Il existe 3 gammes de prix (blanc, bleu, rouge) en fonction des heures de la journée et des dates du voyage. Vérifiez donc avant d’acheter (sur le site Web de l’entreprise), vous pouvez déjà économiser de l’argent en partant plus tôt le matin, par exemple.
  2. La plupart des îles Leward (près de Tahiti) sont très bien servies (souvent plusieurs fois par jour). Vous n’aurez généralement pas à vous soucier de sortir de ces îles.
  3. L’archipel des Australes et des Marquises est généralement desservi 3 fois par semaine (voir l’article Comment se rendre aux Marquises). Attention donc à prendre une marge si vous enchaînez sur un vol international au retour d’archipels lointains (et même d’îles voisines). JE Nous vous recommandons d’arriver la veille de votre vol international !
  4. Les atolls les plus touristiques sont également relativement bien desservis (Rangiroa, Fakarava, Tikehau, etc.)
  5. Certains atolls n’ont qu’un seul vol par semaine! Soyez donc prudent en fonction du temps dont vous disposez sur place.
  6. Vous ne pouvez pas aller de l’archipel des Australes directement aux Marquises, aux Gambier ou aux îles sous le vent (et vice versa). Le retour à Tahiti est obligatoire ;
  7. Cependant, vous pouvez rejoindre les Tuamotus depuis les îles Sous-le-Vent (vol Bora/Raiatea -> Rangiroa/Fakarava/Tikehau) ;
  8. Seules 4 îles des Marquises sont desservies par avion (les autres par bateau) ;
  9. Il existe des laissez-passer pour les archipels pour ceux qui visitent plusieurs îles. Utilisez-les si vous envisagez de visiter plusieurs îles d’un même archipel.
  10. Si vous avez décidé de visiter 4 archipels, pensez à acheter les 5 archipels carte !

Se déplacer en Polynésie en bateau

L’avion reste le moyen le plus simple et le plus rapide de se déplacer dans les îles de Polynésie. Cependant, pour les personnes qui ont du temps et un budget plus limité.

Il existe plusieurs types de bateaux sur le territoire.

Le cargo ou des goélettes qui acceptent d’emmener des passagers sur de plus longues distances, soit en cabine, soit sur le pont. Les rotations varient selon les destinations, plusieurs fois par semaine sur les îles du Vent, tous les 15 jours pour les Marquises ou les Australes et une fois par mois pour les Tuamotu-Gambier. Cependant, il est important de savoir que les places disponibles sont limitées et rares. La priorité est données aux habitants et aux personnes travaillant dans les îles (normal). Il faudra donc essayer d’appeler longtemps à l’avance pour faire une réservation éventuelle. D’après les informations récentes que j’ai eues, on vous dira dans 90% des cas qu’il est déjà plein. Le mieux est de se déplacer quelques heures avant le départ du bateau et de demander si une place est disponible !

La majorité des bateaux peuvent en théorie accepter jusqu’à 12 passagers.

Voici également un autre lien intéressant du port autonome de Papeete où vous pouvez rechercher par archipel ou îles, transport entre les îles. Les prix, les dates et les heures varient considérablement dans tous les cas. Il faut donc bien le savoir. Dans tous les cas, vous devrez être patient pour ces passages à niveau. Par exemple, une traversée de Tahiti-Bora en cargo dure environ 20 heures (avec escale).

Une chose est sûre : les prix sont beaucoup moins chers que l’avion. Pour ceux qui ont du temps, un budget réduit et qui aiment la mer , cela peut être une solution parfaite !

Pour les Tuamotu

  • Il existe plusieurs cargos mixtes (passagers/fret) qui peuvent transporter des passagers,
  • Il est nécessaire de réserver souvent très longtemps à l’avance et même avec cela, vous n’êtes jamais sûr de rien,
  • Si ce n’est pas le cas, vous devez vous rendre au port de embarquement à Papeete (Fare Ute) et demander sur place de monter, souvent au dernier moment ou presque,
  • Dans les îles, il est conseillé dès l’arrivée du bateau d’aller voir le capitaine pour savoir s’il est possible de monter à bord.

Le bateau Cobia 3 (tél. 40 43 36 43)

  • Bateau qui part de Papeete (16h) tous les lundis et dessert les atolls de Kaukura, Apataki, Fakarava (mercredi), Faaite et Arutua -> Itinéraire à confirmer,
  • Comptez 7350 fr (60€) pour le trajet,
  • Il y a 2 à 4 heures d’escales sur chaque île,
  • Il y aurait 3 chambres avec 4 couchettes, le repas n’est pas inclus (prévoyez donc de manger).

La Mareva Nui (tél. : 40 422 553)

Il dessert également les Tuamotu chaque semaine.

Je suis toujours à la recherche d’informations plus précises.

Le voyage à Fakarava coûterait 24000 fr -> A confirmer car cela ne vaut pas le coup avec le petit écart avec l’ avion

Saint Xavier Maris Stella 4 : (tél. 40 42 23 58)

  • Les départs ne semblent pas être aussi fréquents que les autres bateaux,
  • Il dessert les atolls voisins (Tikehau, Rangiroa, Fakarava)
  • Comptez 3500fr (30€) par jour de voyage,
  • Il n’y a pas de cabanes, pas de chambres, on dort là où on peut, 3 repas inclus par jour.

Pour les îles Sous-le-Vent, c’est la même histoire, essayez de réserver votre place bien à l’avance. S’il est plein, allez directement au bateau pour voir le capitaine !

Hawaikinui : (tél. 40 54 99 54)

  • C’est clairement LE bon plan pour ceux qui veulent faire la traversée de Tahiti Raiatea en bateau, ou prendre un bateau entre Papeete et Bora Bora à petit prix !
  • Deux départs sont possibles en fin d’après-midi : le mardi et le jeudi (vers 16h),
  • Comptez seulement 2000fr (16€) sur le pont, sans repas ni endroit pour dormir,
  • Nous arrivons sur le premier île le matin (Huahine), et en fin de matinée pour la dernière (Bora Bora),
  • Comptez 1000fr (8€) pour aller d’une île à l’autre.

Le Maupiti Express (février 2020)

Selon les informations que j’ai récemment reçues, le bateau Maupiti Express est revenu sur la route entre l’île de Raiatea et Bora Bora. Voici ce dont vous devez vous souvenir :

— Seul le lien Raiate,

— Bora Bora existe les lundis, vendredis et dimanches,

— Les départs se font de Bora Bora à 7h (sauf le dimanche à 14h) et retour de Raiatea ç 16h (lundi/dimanche) et vendredi à 17h,

— Tarifs : Adulte (5400 cps — go/10800xpf A/R)

— Enfant (2700xpf — go/5400 xpf — A/R)

— Réservations uniquement par téléphone au 40 67 66 69 ou 87 740 240

Tuha’a Pae V (avril 2020)

C’est une cargaison mixte qui déserte l’archipel des Australes, à environ 600 km au sud de Tahiti. Cela vous permettrait pour faire une belle balade dans cet archipel.

Ferries

  • La traversée Raiatea — Tahaa (Îles Sous-le-Vent)  : 2 compagnies principales font des allers-retours principalement : Tahaa Rapid Transport (TTR) et Te Haere Maru. L’île de Tahaa est d’ailleurs superbe.

Les tarifs sont d’environ 12 € à emporter. Notez que vous pouvez absolument demander à la pension où vous dormez d’organiser le transport avec un bateau privé. Certains grands hôtels incluront également le transfert avec leur propre.

  • Traversées Hiva Oa — Tahuata — Fatu Hiva (Marquises) : Une navette maritime « Te Ata O Hiva » va et vient entre les îles. Renseignez-vous auprès de la mairie de Hiva Oa pour connaître les horaires et les jours de départ. Voici le site où vous trouverez des informations à jour (prix, dates, heures).

Hiva Oa — Tahuata : 2500 fr (20 €)

Tahuata — Fatu Hiva : 4500 fr (38 €)

Hiva Oa — Fatu Hiva : 6000 fr (50 €)

C’est clairement l’idéal si vous souhaitez découvrir les Marquises du Sud et ces îles sauvages à moindre coût, qui ne sont accessibles que par bateau ! Sur tout le territoire polynésien, des ferries officiels font la traversée entre les îles voisines. Les principaux sont les suivants :

  • La traversée Tahiti — Moorea (île du vent) : Il est clair qu’il n’est pas nécessaire de voler entre les deux îles. Deux compagnies réalisent l’itinéraire : le Terevau et l’Aremiti. Les prix sont presque identiques. Comptez 10 € pour un voyage entre les deux îles. Il y a des tarifs spéciaux pour les résidents, des carnets de 10 billets, des voitures en fonction de la longueur, etc. Sachez que la distance de Tahiti Moorea n’est qu’à 17 km.

Les tarifs peuvent être consultés ici pour Terevau et ici pour Aremiti.

Attention à réservez à l’avance pour les vacances et les longs week-ends.

Speedboat

De nombreux atolls et certaines îles se rencontrent très bien avec les bateaux locaux (par exemple Tahuata et Hiva Oa aux Marquises, atoll d’Amanu et Raraka aux Tuamotu, etc.).

Bateaux de croisière en Polynésie

Dans de nombreux cas, il est toujours possible de se rendre sur une île uniquement accessible par bateau. Vous pouvez toujours demander sur place de trouver quelqu’un qui fera la traversée, pour des finances bien sûr.

Eh bien, je ne sais pas si je devrais vraiment en parler sur un blog dont la priorité est de voyager au moins cher, mais bon… C’est toujours l’une des possibilités de découvrir la Polynésie et ses îles, pour ceux qui ont des finances bien sûr. Je ne peux pas tous les mentionner, mais il y en a entre autres pour le plus célèbre :

  • Paul Gauguin qui fait des croisières sur les îles Sous-le-Vent, les Tuamotu et les Marquises.
  • Aranui : célèbre pour ses visites aux Marquises en particulier.

Les prix varient entre 3000 et 8000€ (POUF !) pour une croisière d’une semaine à 15 jours.

Conseils pour se déplacer dans les îles de Polynésie

En plus de cet article pour apprendre comment se déplacer entre les îles de Polynésie, vous trouverez ci-dessous la liste des moyens de transport pour vous déplacer dans les îles.

Camions

C’est le moyen de transport le plus emblématique de Polynésie, en particulier sur l’île de Tahiti, mais aussi sur toutes les îles du Vent. C’est une sorte de bus/camion coloré, sans horaires ni arrêts fixes. Il suffit d’un geste de la main pour l’arrêter. Petite cloche sur la descente.

Bus

Il s’agit de l’évolution récente du camion (qui tend à disparaissent). Ici, c’est la même chose, pas de climatisation, pas d’horaires fixes vraiment respectés, pas d’arrêts. Ils roulent toute la semaine de 4/5 du matin à 16/17 du soir. Bien, mais vous n’avez pas besoin d’être pressé surtout…

Taxis

Il y en a plus ou moins partout, sur toutes les îles. Ils vous aideront à votre arrivée à l’aéroport (si personne n’a pu venir vous chercher). Comptez 2000 fr (16 €) pour un Go Papeete -> Aéroport (2500 fr la nuit).

Location de voitures et de scooters

Ils sont présents dans presque toutes les îles où il y a un peu de développement touristique. La location d’un scooter peut être une très bonne solution pour visiter en particulier les îles Sous-le-Vent. La voiture vous coûtera (parfois) plus cher, même si vous trouvez des prix acceptables à Tahiti. Un scooter vous coûtera en 3500 fr/jour (30 €), une voiture de 4000 à 7000 fr/35 € à 60 € (au moins). Pour Bora Bora et Moorea, je vous recommande de vous rendre à Avis Location.

Le bateau

Dans certains des îles, des bateaux ou des bateaux-taxis sont nécessaires pour relier principalement les îlots du lagon (motus) à l’île principale. C’est le cas de Bora ou de Maupiti par exemple. Sur certaines îles, vous pouvez accéder à des villages isolés ou à des plages qui sont également inaccessibles en bateau. Il suffit de le découvrir sur place, dans le village, pour trouver quelqu’un pour vous y emmener.

Cyclisme

C’est l’un des meilleurs moyens de se déplacer dans les petites îles. Je ne le recommanderai pas à Tahiti (trop grand et trop de trafic), Moorea (c’est aussi grand le virage..), Raiatea, etc. Mais c’est le moyen de locomotion idéal pour quelques petites îles : Bora, Maupiti, Tahaa, tous les atolls des Tuamotu.

L’auto-stop

L’auto-stop en Polynésie est possible, même si vous ne voyez pas tellement de monde qu’il y parvient enfin. Sachez cependant que sur la plupart des îles, les gens vous emmèneront sans trop de soucis si vous levez les pouces et que vous vous arrêtez même si vous marchez sur le bord de la route.

La promenade

Et oui, dans certains cas, l’un des meilleurs moyens de se déplacer dans les îles est d’utiliser ses pieds. Pour les petites îles (Maupiti) et la très grande partie des atolls, rien de plus n’est nécessaire.

Le cheval

Cette pratique est encore pratiquée dans certaines îles. Vous aurez l’occasion de découvrir certaines parties des îles à cheval, comme Rurutu dans les Australes ou Hiva Oa aux Marquises. Dans l’ensemble, les Marquises et l’archipel des Australes sont favorables à ce type de transport. Vous devrez vous renseigner sur place auprès des locaux ou à votre pension, pour savoir où louer des chevaux…

C’est tout, j’espère que cet article vous aidera à préparer votre itinéraire pour votre voyage ou vos vacances en Polynésie française ? Si vous n’avez pas encore acheté les billets d’avion, n’hésitez pas à lire l’article sur la façon de trouver des billets « moins chers » pour venir en Polynésie française.