Liste des pays en O

100

Les pays commençant par la lettre O sont peu nombreux, on en compte seulement 3. L’Ouzbékistan, l’Oman et l’Ouganda sont situés en Asie, sur la péninsule arabique et en Afrique. Dans cet article vous trouverez des informations sur chacun de ces 3 pays. N’hésitez pas à les découvrir dès maintenant !

Le pays d’Oman

L’Oman est un pays du Moyen-Orient situé tout au sud de la péninsule arabique. On compte plus de 4 600 000 habitants (chiffre datant de 2017) sur ce territoire. Plusieurs pays entourent l’Oman : le Yémen, les Emirats arabes unis et l’Arabie saoudite. C’est un sultan qui dirige cette monarchie indépendante. Si L’Oman est classé comme un pays autoritaire, il est toutefois plus démocratique que les autres pays de la péninsule arabique.

A lire en complément : Quel âge a le Maroc ?

Sa capitale Muscate allie les plus grandes traditions du pays et la modernité. La ville attire beaucoup de touristes bien sûr mais ces derniers viennent aussi contempler les wadis. Ces canyons typiques du pays sont de merveilleux décors composés du torrent à l’eau clair et de végétation au coeur des montagnes. Les wadis sont l’occasion de faire de la randonnée et de découvrir les beautés du pays plus authentiques loin des grandes villes.

A lire en complément : Quel logement insolite choisir pour vos vacances ?

Ancienne terre coloniale de l’Angleterre, l’Oman a maintenu des liens avec le Royaume-Uni. Plusieurs bases de renseignement s’y trouvent d’ailleurs à ce jour. Un port militaire britannique est également existant.

Le patrimoine culturel de l’Oman est très riche. On compte 4 sites que l’UNESCO a retenus comme faisant partie du patrimoine mondial :

  • La Terre de l’encens, située dans la région du Dhofar au sud du pays. C’était anciennement la route de l’encens.
  • Le fort de Bahla qui est une forteresse se trouvant dans l’oasis de Bahla. Datant de la fin du Moyen Age, le fort se dresse près du djebel Akhdar, un massif central au nord de l’Oman.
  • Les systèmes d’irrigations aflaj qui sont les systèmes d’irrigation les plus vieux du monde. Ils ont en effet environ 4500 ans.
  • Les sites archéologiques de Al-Ayn, Bat et Al-Khutm qui accueille une nécropole datant du IIIe millénaire avant J-C.

En 2007 a disparu de la liste le sanctuaire de l’oryx arabe car le gouvernement a choisi de réduire sa superficie au profit d’une prospection pour le pétrole. Le pétrole est la première ressource économique du pays en représentant 65% de son PIB.

Le pays de l’Ouganda

L’Ouganda se situe en Afrique de l’est et fait partie des pays bordant les 4 grands lacs du continent. L’Ouganda est entouré par le Rwanda, la République démocratique du Congo, la Tanzanie, le Soudan du sud et le Kenya.

C’est en 1962 que l’Ouganda devient indépendant et se défait du protectorat britannique établi en 1894. Les monarchies qui ont dirigées le pays avant la colonisation sont abolies au profit du système de la république. L’histoire de l’Ouganda n’est toutefois pas étrangère aux conflits. Dans les années 90 il y a une résurgence des monarchies constitutionnelles. Le président du pays est alors renversé pendant un coup d’Etat et son remplaçant fera vivre aux Ougandais une dictature sanguinaire avant de s’exiler en 1979. Il s’ensuit une guerre de brousse gagnée par le Mouvement de résistance nationale dont le leader est actuellement encore président.

Les langues officielles de l’Ouganda sont le swahili ou l’anglais du fait de sa colonisation passée par les Britanniques. On relève également d’autres langues parlées telles que le konjo, le lusoga, le kiganda, l’acholi ou le luganda.

Concernant la religion, les Ougandais sont à 82,4% Chrétiens et à 13,7% Musulmans. Les 3% restants regroupent les Animistes, les Baha’is, les Sikhs ou les Hindous par exemples.

Le pays de l’Ouzbékistan

L’Ouzbékistan se trouve en Asie centrale et plus 31 millions d’habitants y vivent (chiffres de 2015). Plusieurs pays entourent l’Ouzbékistan : le Turkménistan, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l’Afghanistan. La capitale du pays accueille 2,7 millions d’habitants et se nomme Tachkent (chiffre de 2007). Le pays est lui-même divisé en 12 provinces auxquelles s’ajoutent une ville et une république autonome.

Après avoir fait partie de l’Empire russe et de l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), l’Ouzbékistan devient indépendante en 1991 mais subit la dictature d’Islam Karimov. Ce dernier est remplacé en 2016 par un nouveau président : Shavkat Mirziyoyev. Si celui-ci est moins autoritaire que son prédécesseur, les droits humains restent toutefois limités dans le pays.

La patrimoine culturel de l’Ouzbékistan est également important. L’UNESCO a enregistré plusieurs sites et monuments à sa liste du Patrimoine mondial :

  • Itchan Kala : il s’agit d’une ville à l’intérieur de la ville de Khiva. Plusieurs dizaines de monuments historiques constituent la vieille ville. Elle reflète la richesse architecturale musulmane de l’Asir centrale et le carrefour historique des caravaniers d’autrefois.
  • Le centre historique de Boukhara : cette ville était le coeur de la route de la soie et accueillait en son sein de nombreux érudits tels que des poètes, des médecins et des écrivains. La grandeur de Boukhara a fait sa richesse culturelle et pécuniaire.
  • Samarkand : cette ville est aussi une capitale riche de monuments et qui était sur la route de la soie. Elle est nommée carrefour de cultures par l’UNESCO.
  • Le centre historique de Shakhrisyabz : la ville est l’une des plus anciennes des villes que connait l’Asie centrale. Ses monuments, ses anciens quartiers sont des témoins de l’histoire sur plusieurs siècles.

L’agriculture et les richesses minières constituent les ressources majoritaires du pays. L’agriculture fonctionne d’ailleurs pour sa plus grande partie par l’irrigation. On y cultive du coton, du riz, des fruits des céréales et des vignes. L’Ouzbékistan fait sa richesse aussi avec le raffinage du pétrole et la construction du véhicule agricoles et de voitures.