Comment obtenir un visa pour la République Démocratique du Congo?

81
visa

Comptez-vous aller en République Démocratique du Congo ? Des documents tels que le visa sont requis pour avoir le droit d’entrée dans ce pays d’Afrique. Découvrez dans cet article toutes les informations utiles pour obtenir un visa pour la République Démocratique du Congo.

Quels sont les documents requis pour l’obtention du visa ?

La requête de visa pour la République Démocratique du Congo doit être déposée avant le départ du pays d’origine. Le demandeur aura l’obligation de se rendre auprès du consulat de la RD du Congo en France ou transiter à distance par un intermédiaire spécialisé. Cependant, il est important de s’assurer que l’agence ou le représentant choisi est reconnu et accrédité.

A lire en complément : Comment obtenir un visa pour l'Afrique du Sud au Cameroun?

Pour obtenir un visa pour la République démocratique du Congo, il faudra fournir les documents suivants :

  • un passeport valide d’au moins six mois à partir de la date de demande de visa pour la RD Congo ;
  • deux formulaires officiels de l’ambassade du RD Congo dument complétés en ligne et approuvés ;
  • deux photos d’identité récemment prises ;
  • une copie de la page relative à l’identité du passeport ;
  • une copie de la carte d’identité nationale ou de l’autorisation de séjour ;
  • une copie du carnet de vaccination à titre international ;
  • une copie d’une attestation de résidence ;
  • un certificat de prise en charge ou une lettre d’invitation du garant certifiée par le ministre des Affaires étrangères ou par un notaire ;
  • le résumé de la commande en ligne ou le bon de commande du visa sur une fiche datée et approuvée.

Certains sites peuvent demander de procéder au règlement de la commande de visa pour la RD Congo par chèque, carte bancaire ou encore par virement bancaire. Ceci inclut également les honoraires de service, les frais consulaires et toutes les autres options choisies.

A lire en complément : Puis-je conduire au Canada avec mon permis français ?

Particularités

Pour ce qui est d’une demande de visa touristique, il faut en complément aux autres documents, procurer une lettre d’attestation de congé de l’employeur. Si le demandeur est un travailleur indépendant, il devra présenter un certificat Assedic ou tout autre document attestant de ses revenus.

En revanche, pour obtenir un visa d’affaires, une lettre de mission de l’entreprise datée, signée et estampillée précisant les raisons du séjour doit être fournie. La prise en charge des charges complémentaires devra également être mentionnée.

À quel prix s’acquiert le visa pour la RD du Congo ?

Le coût d’acquisition d’un visa pour la République Démocratique du Congo varie en fonction du type de visa, de la durée du séjour et du nombre d’entrées sur le territoire.

Visa touristique

Pour une entrée unique et multiple avec une validité de séjour d’un mois, des montants respectifs de 205 et 235 euros devront être déboursés. Un séjour valide de 2 mois nécessitera pour une entrée unique un montant de 245 euros et 280 euros pour des entrées multiples.

Dans le cas d’un séjour valable de trois mois, il faudra verser un prix approximatif de 295 euros pour une entrée unique et 320 euros dans le cas contraire. Par contre, pour une durée de séjour de six mois, une somme de 360 euros sera demandée pour une entrée unique et 430 euros pour plusieurs entrées.

Visa d’affaires

Pour obtenir le prix d’obtention d’un visa d’affaires, il faut ajouter un montant de 120 euros à celui du visa touristique. Il est à noter que les honoraires de service sont inclus dans les montants.

Quelles sont les contraintes ou conditions de l’ambassade ?

L’ambassade peut demander une entrevue personnelle et se garde le droit d’exiger des pièces complémentaires. Ceci, s’il l’estime indispensable pour l’examen du dossier de demande de visa pour la République Démocratique du Congo.

Les dossiers incomplets ne pourront pas être traités dans les délais. Ils seront retardés et risquent d’être rejetés. Le candidat doit être un ressortissant français ou résident dans le pays avec un titre de séjour valable.

Le délai requis pour une entrée en possession dudit document est de 15 jours.