Quelques conseils pour récupérer votre auto en fourrière

88
Quelques conseils pour récupérer votre auto en fourrière

La voiture, c’est super pour se déplacer où l’on veut puisqu’on n’est pas obligé de devoir attendre une certaine heure comme avec les transports en commun. C’est pourquoi d’ailleurs on privilégie en général ce moyen de locomotion pour partir en voyage en famille. Toutefois, lorsqu’on n’arrive pas à trouver de place de parking, cela peut être rapidement stressant, ce qui nous pousse alors à l’erreur fatale : garer son auto sur une place réservée et constater peu après qu’elle a été placée en fourrière. Pas de panique : nous avons des conseils pour vous !

Appelez tout de suite par téléphone les fourrières du coin

SI vous êtes quelqu’un qui aime respecter la loi et qui n’a pas peur de se faire réprimander, vous avez sûrement eu pour première idée de vous rendre dans le commissariat ou bien la gendarmerie la plus proche. C’est en effet ce qui est parfois conseillé puisqu’on vous indiquera effectivement là-bas dans quelle fourrière se trouve votre voiture. Toutefois, il n’est absolument pas nécessaire de vous rendre dans un tel endroit vu qu’il n’y a pas d’autorisation à obtenir de la part des forces de l’ordre pour récupérer votre véhicule.

A lire aussi : Comment obtenir un visa pour la République Démocratique du Congo?

C’est pourquoi nous vous recommandons plutôt d’appeler directement par téléphone les fourrières de votre coin en utilisant un annuaire spécialisé par exemple. N’oubliez pas de noter le numéro de la plaque d’immatriculation cela dit pour que l’identification se fasse rapidement !

N’oubliez pas certains documents obligatoires pour repartir avec votre voiture

Si vous allez jusqu’à la fourrière et qu’on refuse de vous remettre votre auto à cause de documents manquants, vous pourriez l’avoir mauvaise. D’autant plus qu’il n’y a pas grand-chose à fournir : un permis de conduire encore valide et une attestation d’assurance du véhicule. Il faut en effet simplement que la fourrière s’assure que vous êtes apte à conduire sur la voie publique.

Lire également : Puis-je conduire au Canada avec mon permis français ?