Comment protéger les coraux ?

33

Pourquoi les coraux doivent-ils être protégés ?

Les coraux sont essentiels aux océans

Les récifs coralliens jouent plusieurs rôles essentiels dans la santé des récifs et l’équilibre de l’écosystème marin :

    1. Ils forment des digues ou des barrières naturelles qui protègent nos côtes contre l’érosion prématurée. Ils brisent la houle et protègent nos côtes des tempêtes.
    2. Les récifs coralliens, qui ne couvrent que 0,2 % de la surface des océans, abritent près de 30 % des espèces marines connues. Ils représentent le seul habitat possible pour un très grand nombre d’espèces qui contribuent par leurs interactions à l’équilibre de la chaîne alimentaire mondiale.
    3. Les coraux sont des pépinières d’espèces locales ou migratrices. Les juvéniles, protégés par des récifs, se nourrissent et grandissent autour de l’écosystème créé par les coraux, avant d’atteindre la haute mer. Les « stocks » d’animaux marins sont reconstitués sur les récifs coralliens.
    4. On estime que 30 % des coraux sont aujourd’hui détruits et 60 % des coraux restants sont menacés. Ce chiffre pourrait atteindre 80 % en 50 ans si rien n’est fait. Il y a un besoin urgent d’agir.
    5. Ils absorbent la pollution et contribuent à ralentir le réchauffement climatique.

Lire également : Quelle est la taille de Madagascar ?

Il est long d’inverser la destruction des coraux ou la mort prématurée

Qu’est-ce que les coraux ?

Les coraux sont de petits animaux (polypes) qui ressemblent à des anémones miniatures. Les polypes peuvent être solitaires ou vivre en colonies. Dans le cas d’une colonie, chaque individu synthétise le calcaire contenu dans l’eau saline et participe à la construction d’un squelette. Ce squelette calcaire est la base sur laquelle la colonie de polypes va croître, et que nous appelons communément le corail.

La ramification des coraux sous forme de colonies est recherchée par les polypes pour des raisons de protection (plus le corail est gros, plus il est résistant), d’alimentation (surface de contact et attraction de la biodiversité), de reproduction ou de protection du patrimoine génétique des coraux (meilleure résistance aux dangers tels que l’acidité de l’eau ou la hausse de la température des océans).

A voir aussi : Quelques titres de journal en Afrique

À quelle vitesse poussent les coraux ?

Les coraux, selon les espèces, poussent entre 1 et 10 cm par an. Leur croissance dépendra du type de corail (dur, mou, ramifié…) et de l’environnement dans lequel il se trouve (température, ensoleillement, acidité…).

La croissance lente des coraux s’accompagne également d’une capacité d’adaptation lente. Des recherches récentes montrent que les coraux peuvent s’adapter à des conditions changeantes (comme le réchauffement climatique ou la pollution), mais cela prend du temps.

Compte tenu de la vitesse à laquelle la température des océans monte et des dégâts causés par l’homme sur les coraux, il est urgent de ralentir sa destruction, tout en permettant au corail de s’adapter ou de se reconstruire.

Quelles associations défendent la protection des coraux ?

1. Gardiens du corail  : Association française

Accédez au site Web

Coral Guardians est une association française qui opère dans le monde entier. Leur site Web est accessible via le lien suivant : https://www.coralguardian.org/association-coral-guardian/

Présentation de Coral Guardians

En 2012, Martin Colognoli, biologiste marin, et Guillaume Holzer, diplômé en marketing, ont fondé Coral Guardian, une association française de droit de 1901 reconnue d’intérêt général et sans but lucratif.

La vocation de Coral Guardian est la conservation des écosystèmes coralliens, la sensibilisation du plus grand nombre de personnes possible, la recherche scientifique et l’amélioration des écosystèmes marins pour les communautés qui en dépendent. Coral Guardian vise à créer une communauté internationale de programmes de restauration des récifs coralliens en impliquant la population locale.

Comment pouvons-nous les soutenir ?

  • Adoptez un corail : Sur leur , Coral Guardians évoque la possibilité d’adopter un corail : vous financez la replantation de coraux détruits par l’homme.
  • Faire un don : Simple et efficace, il les aide à opérer et à mener des campagnes de sensibilisation
  • Devenir bénévole : L’association est française, et l’inscription est très simple, en complétant ICI les informations demandées

2. Associations à travers le monde

Outre l’association présentée ci-dessus qui opère en différents lieux, les associations impliquées dans la reconstruction des coraux sont souvent régionales. Par conséquent, si vous avez des lieux de plongée où vous allez régulièrement ou que vous aimez, voici une sélection d’associations qui pourraient vous intéresser :

1. Florida Keys, États-Unis  : Visitez Coral Restoration

  • Site Web : https://www.coralrestoration.org/citizen-science-collaborations
  • Bref aperçu : Floride Keys est l’un des plus grands récifs coralliens du monde situé aux États-Unis. Coral Restoration est une association qui opère principalement dans cette zone géographique, mais qui aide également d’autres associations similaires, ailleurs dans le monde, à lancer des programmes de conservation. Leur gros plus : un programme de sensibilisation à l’environnement et leur application de collecte de données participative.

2. Bonaire, Antilles néerlandaises : The Reef Renewal Association

  • Site Web : https://reefrenewalbonaire.org/donate/our-wish-list/
  • Brève présentation : Reef Renewal Foundation Bonaire (anciennement Coral Restoration Foundation Bonaire) est une organisation à but non lucratif fondée en 2012, lorsque Ken Nedimyer, fondateur de la Coral Restoration Foundation, a été invité à visiter l’île pour travailler avec Bonaire et l’aider dans ses efforts continus pour préserver son plus grand atout, ses récifs coralliens.

3. Bahamas : Secore International

    • Site Web : http://www.secore.org/site/our-work.html
    • Note de présentation : SECORE International est une organisation de conservation de premier plan pour la restauration et la protection des récifs coralliens. SECORE applique une stratégie multidisciplinaire combinant recherche, restauration active des récifs, éducation et sensibilisation à la conservation des récifs coralliens.

4. Grande barrière de corail, Australie : The Reef Restoration Foundation Association

  • Site Web : https://reefrestorationfoundation.org
  • Bref aperçu : Reef Restoration Foundation est une société à but non lucratif qui établit une série de pépinières de coraux en utilisant une méthode éprouvée, qui fait partie de la solution pour une grande barrière de corail saine.

5. Madagascar : l’Association des médecins du récif

    • Site Web : https://www.reefdoctor.org/.
    • Fiche de présentation : Reef Doctor’s Les actions s’articulent autour de plusieurs thèmes : 1/ RECHERCHE : données sur la santé des habitats marins et de la pêche pour conseiller les communautés locales, le gouvernement malgache et les communautés scientifiques régionales et mondiales. 2/ CONSERVATION : Protéger une diversité d’habitats, y compris les récifs coralliens, les herbiers marins, les mangroves et forêts terrestres 3/ RESTAURATION : Cultiver et transplanter des coraux et mettre en place des récifs artificiels pour restaurer les récifs coralliens fortement endommagés 4/ DURABILITÉ : créer et soutenir des initiatives locales pour encourager la gestion durable des pêches et la conservation des tortues 5/ ÉDUCATION : Éduquer et impliquer les communautés locales en matière de conservation et de durabilité afin de promouvoir une gestion efficace de l’environnement.

6. Bali, Indonésie : Les communautés de l’Association de la mer

  • Site Web : http://www.seacommunities.com/
  • Brève présentation : Dans The Village, au nord de Bali, le modèle des communautés maritimes consiste à créer des moyens de subsistance alternatifs grâce à la conservation. Le récif avait des antécédents d’empoisonnement au cyanure par des pêcheurs pêchant des poissons d’ornement. Au début des années 2000, le récif était dépourvu de coraux et de poissons. Les pêcheurs ont réformé leurs méthodes de pêche à l’aide de filets et ont commencé à reconstruire leurs récifs avec des structures en béton financées par des subventions gouvernementales et un programme de donateurs Adoptez un corail. Mais ce financement s’est épuisé, et le programme de reconstruction des récifs a pris fin, et les pêcheurs n’ont eu aucune incitation financière à prendre soin de leurs récifs.

7. Maldives : Association des récifs coralliens « CPR » : Anantara Resorts

  • Site Web : http://www.coralreefcpr.org/harp-program.html
  • Bref aperçu : Le groupe Anantara s’est associé à Coral Reef CPR, une organisation axée sur la conservation, la protection et la restauration des récifs coralliens. Ce programme comprend la recherche, l’éducation, le nettoyage des récifs, le « jardinage » des coraux et la restauration des récifs.

8. Raja Ampat, Indonésie : le RAJA Association AMPAT BIODIVERSITY

  • Site Web : https://rajaampatbiodiversity.com/en/coral-reef-conservation/
  • Brève présentation : Biodiversity Eco Resort a lancé sa première pépinière de coraux en juillet 2016. Les premiers résultats ont montré que le récif de Raja Ampat est un endroit idéal pour faire pousser des coraux et les cultiver. Depuis, les exploitations n’ont cessé de croître. La biodiversité offre différents services et finance son activité grâce à l’écotourisme.

9. Malaisie : Association My Coral Garden

  • Site Web : https://www.mycoralgarden.com/malaysia-reef-1/
  • Bref aperçu : Le site pilote est situé sur l’île de Tioman, dans la partie sud de la péninsule malaisienne. L’équipe est composée de biologistes marins et d’ONG qui reconstruisent les récifs coralliens.

Comment soutenir ces différentes associations

La plupart des programmes énumérés ci-dessus reposent sur les mêmes aides. Voici un résumé de tous les les actions que vous pouvez prendre pour protéger les récifs coralliens :

  • Engagez-vous en tant que bénévole pour replanter des coraux directement sur les récifs.
  • Collectez des données sur les récifs où vous plongez, via une application scientifique Participative.
  • (Coral Restoration Foundation) Formez vous sur l’éducation/la sensibilisation du grand public sur causes environnementales, afin de pouvoir former/sensibiliser soi-même les autres.
  • Adoptez un corail et financez sa plantation.
  • Faites un don financier via leur site Web ou faites un don matériel.
  • Achetez des goodies sur leur boutique en ligne.