Les meilleures destinations touristiques à voir pendant votre circuit à Madagascar

845

Madagascar se révèle comme une destination originale, à la fois exotique et tropicale, marquée par la présence de gigantesques baobabs et d’une faune et d’une flore spécifiques, qui ne se rencontrent que sur cette île-nation. L’influence de la France, qui a colonisé Madagascar au XIXe siècle, est encore perceptible dans l’architecture et les traditions culturelles de l’île. En raison de la nature sauvage qui rappelle l’Afrique de l’Est et des plages étincelantes de l’océan Indien, Madagascar constitue une toile de fond idéale pour les visiteurs en quête d’aventure ou de détente. L’histoire et les traditions tribales de l’île ajoutent encore à l’intrigue que suscite cet endroit spécial. Dans cet article, nous présentons les meilleures destinations à visiter lors d’un circuit à Madagascar.

A voir aussi : Des activités originales pour l’enterrement de vie de jeune fille

Nosy Be

Située à une courte distance de la ville d’Ambanja, Nosy Be est la première destination malgache pour les amoureux des plages vierges. Avec ses criques et ses anses d’une blancheur d’albâtre et ses villages de pêcheurs, y compris Ambatoloaka, la popularité de Nosy Be auprès des amateurs de plage tient largement la route. Les palmiers se balancent doucement sur la plage d’Ambondrona, ajoutant à l’atmosphère déjà idyllique de l’île. Pour les personnes à la recherche d’un peu d’animation, des fêtes de plage animées sont organisées tous les dimanches sur le sable de Madirokely. En dépit du dynamisme de l’île, les visiteurs peuvent encore trouver des moments d’isolement et de tranquillité sur des îlots comme Orangea, situé au large de la côte nord-ouest.

Ifaty

Ifaty, une belle étendue de villages baignés de soleil situés à l’extrémité sud-ouest de l’île, est une station balnéaire très prisée par les personnes à la recherche de luxe, de culture et d’aventure. Dotée de complexes hôteliers luxueux, de plages de sable jaune brillant et de sites de plongée avec tuba, Ifaty accueille chaque année de nombreux visiteurs et est un point de passage de nombreux circuits comme ceux proposés sur https://www.voyagemadagascar.com/circuit. En outre, les touristes peuvent participer aux excursions en catamaran sur le canal du Mozambique, explorer les villages authentiques de roseaux des habitants de la côte ou déguster des currys de poisson frais et aromatiques.

A lire aussi : Go Africa Online : le portail africain pour trouver des opportunités d’affaires !

Nosy Mangabe

Au milieu des collines côtières de la baie d’Helodrano Antongila, à Madagascar, se trouve l’île vierge de Nosy Mangabe. Cette petite réserve naturelle est un havre de paix pour les passionnés de faune et de flore, avec une population florissante de lémuriens. Le paysage verdoyant se caractérise par la présence de figuiers et de palmiers qui se fondent harmonieusement les uns dans les autres. Les lémuriens huppés et les grenouilles mantella coexistent dans les sous-bois verts, créant un merveilleux spectacle de biodiversité. Les collines vertigineuses débordent sur des baies isolées de sable jaune, offrant un répit idyllique au milieu naturel. Pour ceux qui souhaitent visiter Nosy Mangabe, les bateaux pour l’île et tous les permis sont disponibles à Maroantsetra, la ville la plus proche sur le continent.

Les Tsingy de Bemaraha

Les Tsingy de Bemaraha sont aujourd’hui une destination touristiques qui captive les visiteurs par ses paysages grandioses. Véritable merveille de la nature, ce site présente un éventail de formations rocheuses, de flèches imposantes et de structures monolithiques en pierre de taille au point de défier les lois de la gravité. Situé au milieu d’un vaste réseau de réserves naturelles sur la côte ouest du pays, les Tsingy de Bemaraha présente un aperçu de la remarquable biodiversité de la nation insulaire. La diversité des forêts sèches, des habitats rocheux et un vaste plateau photogénique explique largement le classement de ce site au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Antananarivo

Antananarivo, la capitale de Madagascar, est située dans les montagnes à plus de 1 200 mètres d’altitude. Bien que la brise fraîche des montagnes apporte un peu de soulagement à la chaleur qui règne toute l’année, le paysage urbain est aujourd’hui animé par la circulation et les marchés vivants. Malgré l’agitation, les élégantes demeures parisiennes qui ornent le flanc de la colline offrent un aperçu du passé colonial de la ville. Les visiteurs peuvent explorer d’anciens palais malgaches et découvrir la tristement célèbre ferme aux crocodiles. La ville est parsemée de nombreuses maisons de curry aux épices, qui peuvent apaiser toutes les envies. La ville d’Antananarivo est un point de départ idéal pour tous les visiteurs curieux de l’histoire et de la culture malgaches.

Le parc national de Ranomafana

Officiellement désigné comme l’un des parcs nationaux malgaches, le Ranomafana est une véritable attraction naturelle qui fascine tous les aventuriers qui visitent Madagascar. Située au cœur de la région orientale de l’île, cette aire protégée offre une gamme spectaculaire d’habitats qui abritent une flore et une faune diversifiées. Les visiteurs du parc peuvent rencontrer des forêts montagnardes, des plaines de basse altitude et des cascades. Toutefois, les touristes qui souhaitent explorer la région doivent emporter leurs bottes les plus solides et leurs jambes les plus robustes, afin de découvrir les trésors les plus séduisants du parc national de Ranomafana.

Le parc national de l’Isalo

Le parc national de l’Isalo est une zone protégée qui regorge d’une biodiversité et d’une beauté extrêmes. Désigné comme tel au milieu du 20e siècle, ce réseau de gorges rocheuses sculptées, de canyons sinueux et d’oasis fleuries est facilement accessible après un court voyage à partir d’Ihosy ou de Toliara. La visite du parc est immédiatement reconnaissable au paysage de montagnes runiformes à couper le souffle et aux imposantes formations de pierres empilées. Dans le parc, une faune et une flore rares sont présentes ; les visiteurs peuvent apercevoir des lémuriens à queue annelée et des ibis huppés dans la nature. Avec près de 100 espèces d’oiseaux endémiques, les amateurs d’ornithologie sont assurés de passer un bon moment. Le Canyon des singes, où règnent les sifakas dextres, est également parfait pour une journée de randonnée.