Quel est l’emblème de Paris ?

315

« Fluctuat nec Mergitur » : telle est la devise qui accompagne fièrement le célèbre bateau ornant les armoiries de la Ville de Paris. Cet emblème vous est sûrement familier… Mais connaissez-vous vraiment son histoire ?

Une origine gauloise

Il y a 2000 ans, lorsque Paris s’appelait Lutèce, la ville est habitée par une tribu gauloise : les Parisis. Parmi eux, une confrérie de marins marchands, les Nautes, gère les affaires de la Seine et développe les échanges entre la ville et le reste du monde. Un pilier trouvé sur l’île de la Cité (et aujourd’hui exposé au musée de Cluny) montre la puissance de cette société, et c’est son symbole, le bateau, qui sera adopté quelques siècles plus tard pour représenter Paris.

A découvrir également : Road trip en Roumanie : la nature sauvage

Les premières armoiries du 12e siècle

Le roi Philippe Auguste est le premier à avoir donné un blason à la capitale, dès 1190. Il choisit une pièce d’argent bateau sur fond rouge, surmonté de fleurs de lys dorées sur fond bleu. Le rouge était la couleur de la bannière de Saint-Denis, bannière que les rois de France brandiraient en temps de guerre ; elle symbolise le sang du martyr. Quant au bleu, Philippe Auguste est le premier à l’adopter : c’est une couleur rare et chère que porte la Vierge Marie.

Une devise fière et forte

Jusqu’au XVe siècle, le sceau de Paris était simplement accompagné de la légende « Sigillum mercatorum aquae Parisius » : sceau des marchands d’eau de Paris. Mais dès le XVIe siècle, on voit la devise « Fluctuat nec Mergitur » qui signifie « Il est battu par les vagues, mais ne coule jamais ». Il a été officialisé en 1853. Au fil des siècles, Paris ne cessera de confirmer cette devise : être indestructible face à l’adversité.

A lire aussi : Quel est l'animal le plus dangereux en Afrique ?

Un pigeon aurait pu être sur le manteau d’Armoiries de Paris

Reflet des gouvernements successifs, l’emblème de la capitale a souvent changé au fil du temps : les lis ont été enlevés pendant la Révolution, remplacés par les abeilles par Napoléon Ier et les étoiles sous la Seconde République. Après la guerre de 1870, Edgar Quinet a même suggéré d’y ajouter un pigeon en raison de leurs services rendus pendant le siège de Paris ! Enfin, les armoiries actuelles sont assez proches de l’original, mais trois décorations ont été ajoutées : la croix de libération, la légion d’honneur et la croix de guerre 1914-1918.

Les 3 points à retenir

— Le symbole de Paris est un bateau, en référence à la corporation gauloise des Nautes, les marchands de la Seine.

— Il est accompagné de la devise « Fluctuat nec Mergitur » : « Il est battu par les vagues, mais ne coule jamais ».

— Les couleurs de Paris, bleu et rouge, associées à la couleur blanche, symbole de la monarchie, sont à l’origine de la drapeau français.