Comment obtenir un visa pour Bali ou autre île d’Indonésie ?

1742

Aujourd’hui, nous nous concentrerons surtout sur le visa privilégié par les nomades numériques, mais pour d’autres, j’ai aussi pensé à vous, ne vous inquiétez pas !

I. Visa social et culturel

Objet de ce visa : Pour effectuer des études en Indonésie, pour effectuer des visites culturelles et sociales. Durée maximale : 6 mois. Après la durée maximale, vous êtes obligé de quitter le pays, mais vous pouvez refaire autant de nouveaux visas sociaux que vous le souhaitez (jusqu’à preuve du contraire).

A voir aussi : Voyage a Lyon : nos conseils pratiques

Il n’est donc pas fait pour ceux qui souhaitent travailler sur place, mais la plupart des nomades numériques utilisent cette option. En effet, un visa de travail ne semble pas accessible à ceux qui travaillent pour leur propre compte.

En travaillant illégalement sur le territoire, vous risquez une amende de 500 000 IDR (30 000€) et une peine d’emprisonnement de 5 ans, il est important de le savoir.

A lire également : Pourquoi ne pas rejoindre l'Angleterre depuis la France en ferry ?

La durée initiale de ce visa est de 60 jours. C’est possible de prolonger cette période jusqu’à 6 mois maximum et prolonger votre visa 4 fois. Les prolongations ont une durée de 30 jours. Vous pouvez donc (60 jours 30 jours 30 jours 30 jours 30 jours = 6 mois).

Comment obtenir ce visa ?

1. Vous avez besoin d’un sponsor local

Si vous allez à Bali, ce sponsor doit être balinais, pas javanais, vivant sur l’île en question. Si vous n’avez pas de connaissances sur place, vous pouvez trouver assez facilement des agences sur google (« agence sponsor bali visa social ») qui peuvent jouer le rôle de sponsor.

Le sponsor doit vous fournir :

— Un document où la personne déclare être votre parrain avec le formulaire de demande de visa fourni par l’ambassade, ainsi qu’un timbre spécial au coût de 6 000 IDR (0,4€). — Une copie de sa carte d’identité. (KTP)

2. Une fois ces documents en possession, vous devez également avoir :

  • Une copie de votre passeport (qui expire à une date supérieure à 6 mois) ;
  • Une photo d’identité couleur de 4 × 6 cm.

3. Ensuite, vous devez vous rendre à l’ambassade ou au consulat de votre choix

Une fois les documents fournis, le temps d’attente peut être de 7 à 20 jours. Je vous invite à vérifier les documents requis auprès de l’ambassade de votre choix. Le coût du visa sera de 55€ En France 🇫🇷 : — Ambassade de Paris — Consulat de Paris, Lyon, Marseille En Suisse 🇨🇭 : — Consulat de Genève — Ambassade de Berne En Belgique 🇧🇪 : — Ambassade de Bruxelles Au Canada 🇨🇦 : — Ambassade à Ottawa .

Cette solution est loin d’être la plus pratique, mais elle est la plus économique .

Sinon, je vous conseille de faire un arrêt à Singapour pendant seulement 1 jour  avant de partir en Indonésie. Là, vous pourrez récupérer votre visa social en un agent. C’est très facile à trouver via Internet (« Singapore Social Visa Bali Agent »). Vous lui envoyez les documents mentionnés précédemment dans l’article (1. et 2.) le matin, vous les récupérez le soir (17/18h) même avec le visa social. Vous pouvez également effectuer la procédure sans agents, mais cela prend 2 jours. En ce qui concerne le prix, j’y reviens plus bas.

Comment puis-je prolonger mon visa ?

Petit rappel : Vous pouvez prolonger ce visa 4 fois maximum.

Pour les première et deuxième prolongations, les documents doivent être soumis 7 jours avant l’expiration du visa, les autres prolongations doivent être initiées 14 jours avant la date d’expiration. À chaque fois, vous devrez :

  1. Prendre les formulaires nécessaires auprès du bureau de l’immigration.
  2. Demander une prolongation.
  3. Payer.

En gros, vous devrez faire 3/4 A/R au bureau d’immigration par extension. En prime, le parrain est tenu d’y assister en personne lorsque vous effectuez la prolongation.

Bref, cette solution est une orbit 😩, je vous suggère de passer par une agence à la place. Vous n’aurez à vous rendre au bureau d’immigration qu’une seule fois, lors de la première prolongation. Un personnel de l’agence sera à vos côtés pour accélérer le processus.

Le prix total pour 6 mois 💰 :

1. Quiconque veut perdre le moins de temps possible :

  • 1. Avoir une lettre de parrainage écrite par une agence indonésienne : 400k IDR ≈ 25€.
  • 2. Faire le visa à une ambassade par un agent : 180$ SGD ≈ 120€2,6 millions IDR ≈ 160€.
  • 3. Prolongez votre visa pour avoir la durée maximale par une agence indonésienne : Prix total ≈ 325€. Ce qui représente un peu plus de 50€ par mois

2. Celui qui est éconerle :

  1. Avoir une lettre de parrainage écrite par un Indonésien ami : frais de timbre de 0,5€.
  2. Faites vous-même un visa dans une ambassade ≈ 55€1,4 million IDR ≈ 90€.
  3. Prolongez votre visa pour avoir vous-même la durée maximale : Prix total ≈ 140€économique.

Je pense que vous pouvez facilement Vous devez ajouter à ce prix vos voyages (ambassades) et votre hébergement (si vous faites vous-même un visa pour Singapour, vous devrez rester 2, 3 jours sur place) que vous devrez prendre, mais cela reste ajouter 50€ à ce prixplus long (surtout les extensions) et stressant. Par contre, c’est beaucoup.

En conclusion, je vous conseille de :

  1. Passer par une agence pour trouver un sponsor si vous ne connaissez personne sur place.
  2. Passer également par une agence pour les extensions de visa.
  3. Passer par un agent pour récupérer le visa à Singapour si vous choisissez cette ambassade. Si vous avez un peu de temps devant vous d’entre vous, aller à l’ambassade la plus proche de chez vous peut être intéressant sur le plan économique.

II. Visa de tourisme

1. À l’arrivée

Les résidents de France, de Belgique, du Canada et de Suisse peuvent obtenir un visa de 30 jours à leur arrivée. Soit vous prenez un :

  • Visa gratuit qui n’est pas renouvelable ;
  • Visa payant, qui coûte 25$, mais renouvelable une fois. Ce visa est extensible pendant 30 jours supplémentaires pour le même montant de 25$. Sa durée maximale est donc de 60 jours.

2. À l’ambassade ou au consulat

Le visa de touriste est également accessible à l’ambassade ou au consulat de votre choix avant d’entrer55€ et vous offre une durée de 60 jours non renouvelable en Indonésie. Il coûte .

Il est donc moins rentable de prendre un visa de touriste et de faire un « visa run » que de prendre un visa social pour ceux qui souhaitent rester 6 mois ou plus .

Singapour est l’une des destinations les moins chères de Bali. Un ticket A/R au moment où je publie cet article est à ≈ 100€. Le « visa run » est l’acte de quitter le territoire pour y entrer à nouveau afin de renouveler un visa. Pour vous donner une idée, .

III. Visa de travail, d’études, de recherche

Si vous allez en Indonésie pour travailler avec une entreprise locale, poursuivre vos études ou faire des recherches, je vous redirige vers cet article d’expat.com.

En ce qui concerne les autres pays, si vous voulez savoir quels visas sont nécessaires, payants, pour entrer sur le territoire, nous avons écrit un dossier spécialement pour vous ici !

Visa pour Bali : premier pas vers l’aventure

Avant même de plonger dans l’atmosphère envoûtante de Bali en août, la première escale de votre aventure se trouve dans les méandres administratifs. Mais pas de panique, commander un visa pour Bali peut se transformer en une simple formalité si vous vous adressez aux bonnes personnes ! Il existe en effet des sites spécialisés dans les demandes de visa en ligne. Ces experts rendront vos démarches administratives beaucoup plus agréables en vous facilitant la tâche le plus possible. Plus besoin de vous tracasser en vous demandant si vous réussirez à déposer un dossier complet dans les temps, l’agence vers laquelle vous vous tournerez pourra se charger de cette démarche afin de vous libérer l’esprit.

Avec ce précieux sésame en poche, vous serez prêt à naviguer entre les gouttes de la mousson, à la découverte des plages secrètes de l’île des Dieux et des temples dissimulés sous une végétation luxuriante. Bali en août, c’est l’assurance d’un décor de carte postale, où chaque rayon de soleil perce les nuages pour danser sur les eaux cristallines. 

Entre éclats de soleil et douceur tropicale

Le mois d’août à Bali, c’est l’harmonie parfaite entre des journées ensoleillées et des soirées rafraîchissantes, le tout dans un cadre qui frôle la perfection. Imaginez des matinées à explorer les rizières en terrasses, scintillantes sous un soleil bienveillant, suivies d’après-midis à vous prélasser sur des plages de sable fin, l’esprit léger, libre de toutes préoccupations. Et quand le ciel se pare de teintes orangées, Bali dévoile son autre visage : celui d’une île vibrante, rythmée par des spectacles culturels envoûtants et des rencontres qui marquent les esprits. Un voyage sur l’île de Bali en été reste la promesse d’un voyage qui flirte avec la magie, où chaque instant est une invitation à la découverte.